Interview Président Jean-Léon PIAT...


Président, un mot à notre public sur votre choix, les raisons de quitter la présidence du club à compter de la semaine prochaine ? 

Après plus de 37 ans de présidence (JA Chartres et UBCM) je pense qu'il était temps de passer la main. J'avais annoncé ​l'année dernière que c'était ma dernière année donc demain à l'AG du club j'annoncerai que je ne me représenterai pas au poste de président lors du comité Directeur suivant L'AG.                

 

Vous êtes bien trop attachées à ce club pour quitter le navire totalement. Et vous avez encore beaucoup à apporter à la prochaine présidence. Qu’en sera-t-il ? 

Bien sûr que je vais rester au bureau de l'UBCM (si je suis élu...) pour d'abord aider le nouveau président et continuer à faire prospérer le club. L'année prochaine, 2018, l’UBCM fêtera son 20ème anniversaire, alors...

 

Quel est votre plus beau souvenir à l’UB ? Et le plus triste / regrettable ? 

Des bons souvenirs il y en a beaucoup !! Au début de l'UBCM, il y a bientôt 20 ans, le club était en Pré Nationale et maintenant nous évoluons en NM1 (4 niveaux plus hauts​). Quelle progression ! Les montées en N2 et N1 sont les meilleurs souvenirs. Cette année fut une première pour l'UB, avec la qualification pour un 32ème de finale de la coupe de France... des moments de bonheur.
Le plus triste, ce sont les matchs perdus à la maison que l'on ne devait pas perdre.

Tous ces bons souvenirs je me dois de les partager avec tous ceux qui m'ont accompagné durant toutes ces années dans les différents comités directeurs. Avec toutes ces personnes, la fonction de président a été facilitée.
Un grand merci à vous tous (partenaires publics et privés, joueurs, staff, licenciés, bénévoles, parents de licenciés, membres des différents comités, supporters, abonnés...) de m'avoir accompagné durant ces années de présidence. 

Et le plus important maintenant, c'est que vous continuiez à aider et supporter l'UBCM afin que le club continue sa progression dans l'élite du basket masculin...


MERCI À VOUS PRÉSIDENT !