Interview S.Lambert : Avant UBCM-Gries


Une interview que vous avez pu retrouver dans le programme de match... la suite c'est ici ! 

 

- Quel bilan fais-tu de cette pré-saison et des matchs amicaux joués ?

On peut dire que c’est un bilan mitigé mais qu’il y a des circonstances. L’équipe nous a fait très bonne impression en début de préparation. Mais la semaine 4 s’est mal passé. C’est souvent là que les premiers bobos arrivent ou les premières blessures. Le problème est que nous les avons accumulés, surtout dans le secteur intérieur. Nous nous sommes donc adapté comme nous pouvions mais en annulant Brissac et Rueil pour préserver les valides, nous avons pris du retard. Sans compter que dans une spirale de blessures comme nous avons vécu, les joueurs aptes mettent naturellement le frein. Ils ne s’entraînent plus pour avancer ou progresser, ils s’entraînent en espérant ne pas se blesser. Au-delà de ça nous avons vu une partie du potentiel de ce groupe, qui a encore énormément de travail, notamment dans l’état d’esprit collectif, pour donner sa pleine mesure. Nous avons reconduit 60% de notre effectif mais ce groupe est nouveau. Aujourd'hui le plus important est de retrouver une qualité d’entraînement constante. On ne peut pas monter en régime en gérant ses efforts au quotidien. Ça peut passer par période et à certains moments de l'année, mais il ne faut pas que ça perdure sinon nous allons rapidement tomber dans la médiocrité. Ce que j’ai vu vendredi dernier résume tout ça.

 

 

- Nous avons vu au dernier match plusieurs joueurs au repos ou blessé. Peux-tu nous faire un point sur les blessures et l'état physique du groupe ?

Il y a différents types de blessures. Et il y en a surtout une qui nous pose problème… celle de Harry. Mais il est passé pas loin d’être « out » une demi saison. Il va s’en sortir avec 4 semaines environ selon l’évolution de la contusion. Patrick quant à lui va mieux il ne ressent plus de douleurs et il a été préservé pour faire son retour en milieu de semaine du Game 1. Olivier (Romain) a repris progressivement. Il devrait pouvoir apporter une quinzaine de minutes voir plus selon feeling mardi soir contre Quimper en coupe de France. Quand à Romain (Haie), son retour devrait s’effectuer début octobre.

Will Felder sort d’une grosse contracture. Il a repris l’entraînement mais sous contrôle. J’espère qu’il sera à 100% samedi contre Gries. Les blessures affectent le contenu et la qualité de nos entraînements. Personne n’est jamais vraiment sur la même intensité d’effort. Entre ceux qui se gèrent et ceux qui ont envie d’en découdre il y a des décalages. Et vendredi sur le dernier match, c’était flagrant. Beaucoup trop même.

 

 

- L'objectif du club a été affiché, de faire mieux que la saison dernière (le top 5). As-tu fixé des objectifs à courts termes, sur ces premières journées ?

 

Il est clair, nous devons faire mieux chaque année. Nous avons rajouté des qualités manquantes à un effectif reconduit à 60%. Le groupe devrait être plus fort. Même si nous avons pris du retard à la date d’aujourd'hui, nous le rattraperons rapidement une fois tout le monde revenu. Le plus important à court terme est de bien négocier nos deux premiers matchs à domicile, qui ne sont d’ailleurs pas des matchs faciles. Aucun match n’est facile en NM1. Après jouer le top 5 et faire un tour de Playoffs ou finir 6eme et en faire deux… Le plus important dans notre continuité est de faire passer un cap au club pour ses 20 ans. Mais je sais ce que pense le président au moment de lire ses lignes : « finir dans le top 5 et faire deux tours minimum c’est bien aussi » (rires). Chaque chose en son temps, il y a beaucoup de travail avant de voir la terre promise. Et beaucoup de vagues.