NM1 J32 : Une défaite plus que frustrante !


Nos chartrains méritaient bien mieux, il faudra rebondir dès samedi prochain à Rueil pour aller chercher les Play-Offs !! 

Article de l'Echo Republicain : LE match que l'UB Chartres ne devait pas perdre

En s’inclinant ce samedi 8 avril face à Challans, un concurrent direct au top 9, Chartres voit les play-offs s’éloigner. Et même le maintien n’est pas encore dans la poche.

C'est Le match qu'il fallait gagner pour doubler Challans et se rapprocher des play-offs, et en même temps définitivement assurer le maintien. Hier soir, Chartres a tout raté en perdant un match qui s'est tendu dans le money-time avec des accrochages aux quatre coins du terrain. Même entre les deux bancs, cela a chauffé.

Bouillant sur le terrain et entre bancs

Avant le coup d'envoi, l'UB connaissait un premier coup dur avec le forfait de son pivot Harry Disy, victime de vertiges. Un déficit de taille dans la raquette face à des Challandais qui déploraient deux absents depuis quelques semaines, leur meneur n°1 Thomas (croisés) et l'intérieur Jones, l'âme et capitaine du VCB. Bref, cela s'équilibrait presque.

D'entrée, Challans donnait le ton avec un 9-0 sous la houlette de son Serbe Petrovic, un vieil ami de Namyst. Premier temps mort posé par Sébastien Lambert pour remettre la machine en marche. Et sous la conduite de son meneur Romain, l'UB accélérait le tempo pour virer en tête à l'issue du premier quart (18-17, 10'). Mais l'UB n'avait pas retenu la leçon et se faisait bousculer par des Challandais euphoriques et manger par un arbitrage qui n'allait vraiment pas dans leur sens. Fort d'un 28-14, le VCB avait fait le trou à la pause (32-45, 20').

Les affaires ubistes ne s'arrangeaient guère au sortir de la pause et, grâce à Cox et Petrovic, les Vendéens s'envolaient au scoring (39-56, 25'). Romain prenait une fois de plus les choses en main et ramenait les siens à l'entame du dernier acte (64-66, 30').

Ce dernier quart allait être très chaud dans tous les secteurs. D'abord sur le terrain, où Toney écopait d'une anti-sportive pour avoir simulé, selon les arbitres, un passage en force. Puis l'Anglais se faisait éliminer, avant que Cox, côté Challans, ne subisse le même sort. Puis, c'était au tour des bancs de s'invectiver. Cela sentait la poudre. Si l'UB prenait une petite longueur (80-76, 38'), Gentil se muait en bourreau en inscrivant 13 des 15 derniers points du VCB (80-84).

LA FICHE

CHARTRES (halle Jean-Cochet). Challans bat UB Chartres 84 à 80 (mi-temps : 32-45) (quart-temps : 18-17, 14-28, 32-21, 16-18). Arbitres : MM. Cluzel et Maarawi. Spectateurs : 900 environ.

UB Chartres : Toney (8), Mitchell (18), Romain (17), Ruikis (10), Bichard (21) puis Malonga (0), Ricard-Dorigo (3), Clerence (3), Pistre (0).
48 % de réussite aux tirs (31\64) dont 52 % à 3 points (12\23). 67 % aux lancers-francs (6\9). 35 rebonds (Ruikis, 9). 24 fautes : Toney éliminé pour 5 fautes (36').

Challans : Saounera (12), Gentil (20), Cox (9), Monceau (2), Petrovic (17) puis Dudit (3), Gibson (13), Gouez (8).
48 % de réussite aux tirs (29\60) dont 39 % à 3 points (9\23). 68 % aux lancers-francs (17\25). 33 rebonds (Gentil, 8). 17 fautes : Cox (37') et Petrovic (40') éliminés pour 5 fautes.

Écart : +4 pour Chartres (18-14, 10') ; +17 pour Challans (51-34, 23').

Jean-André Provost